Comme dhabitude - (1967) (: Jacques Revaux, Claude Francois; : Gilles Thibault)
 

:


Je me leve et je te bouscule
Tu ne te reveilles pas comme dhabitude
Sur toi je remonte le drap
Jai peur que tu aies froid comme dhabitude
Ma main caresse tes cheveux
Presque malgre moi comme dhabitude
Mais toi tu me tournes le dos
Comme dhabitude

Alors je mhabille tres vite
Je sors de la chambre comme dhabitude
Tout seul je bois mon cafe
Je suis en retard comme dhabitude
Sans bruit je quitte la maison
Tout est gris dehors comme dhabitude
Jai froid, je releve mon col
Comme dhabitude

Comme dhabitude, toute la journee
Je vais jouer a faire semblant
Comme dhabitude je vais sourire
Comme dhabitude je vais meme rire
Comme dhabitude, enfin je vais vivre
Comme dhabitude

Et puis le jour sen ira
Moi je reviendrai comme dhabitude
Toi, tu seras sortie
Pas encore rentree comme dhabitude
Tout seul jirai me coucher
Dans ce grand lit froid comme dhabitude
Mes larmes, je les cacherai
Comme dhabitude

Comme dhabitude, meme la nuit
Je vais jouer a faire semblant
Comme dhabitude tu rentreras
Comme dhabitude je tattendrai
Comme dhabitude tu me souriras
Comme dhabitude

Comme dhabitude tu te deshabilleras
Comme dhabitude tu te coucheras
Comme dhabitude on sembrassera
Comme dhabitude

Comme dhabitude on fera semblant
Comme dhabitude on fera lamour
Comme dhabitude on fera semblant



:


,
,

, , .

,
,


,
, .

,

,
, ,


,
,
,
,
, ,
...

,
,

, .

,
,
...

,
,
,
,
,


,
,
,


,
,
, ...


: